Connect
To Top

Huit ans après ses débuts, Chinese Army veut toujours conquérir le monde

Un nouvel EP, un clip où Marie des Liminanas cogne sur ses fûts et une date avec Chain & The Gang, tel est le programme militaire du duo parisien pour 2018.

On les avait quitté en 2014 avec « Five Easy Pieces », quelque part entre Suicide et Cold War Kids, et maintenant les deux membres de Chinese Army, dans un monde globalisé où la Chine est définitivement devenu la première puissance mondiale, reviennent. On ne connaît pas la taille de leur bouton atomique mais au moins, eux n’ont pas l’ambition de faire un comeback travesti avec incursion de l’Auto-Tune et autres petits effets de mode. Last Drink, le nouveau single, est à écouter ci-dessous.

Comme les Chinese Army ont été à l’école Alan Vega, spécialisé dans le marketing pour Apaches et autres communautés menacées d’extinction, un nouvel EP est aussi à découvrir ci-dessous avant l’album espéré pour cette année. Et pendant que tu te rongeras les ongles pour attendre d’en savoir plus, le groupe formé en 2010 reviendra également sur scène le 22 février avec un ciné-concert sur des images du Demonlover d’Olivier Assayas. Qu’attendre de plus de 2018 ? A part la mort de Kanye West et une troisième guerre nucléaire, on voit pas trop.

En concert avec Chain and the Gang le 22 février à Petit Bain (Paris)
Pour réserver, c’est par ici.

2 Comments

  1. du beurre beurk, & des cacahuètes, beurk

    2 février 2018 at 12 h 44 min

    … si y’ a d’ la chiassoue @ l’elysée, si, si, si, c’est verifiable, tres verifiable, pas comme chez conzigue.

  2. lying Padovani

    7 février 2018 at 17 h 17 min

    forza korsica! forza!

Laisser un commentaire

A lire aussi