Connect
To Top

FESTIVAL GONZAÏ
Les 13 et 14 juin à la Maroquinerie

Plus rien n’arrête les agités qui peuplent la planète Gonzaï. Plus d’un an après le lancement de son magazine, Gonzaï lance son festival à La Maroquinerie. Bloquez direct vos soirées des 13 et 14 juin parce que ça va saigner, et pas du porte-monnaie : 25 € pour deux jours de concerts, mais aussi des barbecues, des ventes de disques, des showcases en extérieur… Ça m’a tout l’air d’un festival de connards de bobos ça, nan ? Alors d’une, ce mot n’a pas de sens. Deuzio, jette un œil à la programmation et on reparle.

Plus rien n’arrête les agités qui peuplent la planète Gonzaï. Plus d’un an après le lancement de son magazine, Gonzaï lance son festival à La Maroquinerie. Bloquez direct vos soirées des 13 et 14 juin parce que ça va saigner, et pas du porte-monnaie : 25 € pour deux jours de concerts, mais aussi des barbecues, des ventes de disques, des showcases en extérieur… Ça m’a tout l’air d’un festival de connards de bobos ça, nan ? Alors d’une, ce mot n’a pas de sens. Deuzio, jette un œil à la programmation et on reparle.

MD-GONZAI-FESTIVAL

VENDREDI 13 JUIN : Cobra / Le Prince Harry / 69

COBRA. Du métal, du punk, du grand n’importe quoi, chacun y entend ce qu’il veut. Cobra, c’est surtout un groupe qui fait rire avec des paroles à pleurer, qui te hurle dessus alors que tu ne lui a rien fait, et qui raconte des cracks à longueur de journée. Ça, c’est l’esprit Cobra. Pour en savoir plus : http://gonzai.com/cobra-une-carriere-au-service-du-socialisme/

« Délicieusement impertinent ! » Télérama

LE PRINCE HARRY. Peut-être les Inrocks parlaient-ils de Stromae, mais pour Gonzaï, le trio belge formé par Le Prince Harry est bien une révélation. Ou plutôt, une régression vers du punk pur souche, du garage, de la coldwave et du bruit primal avant tout.

« La révélation Belge de l’année » Les Inrocks

69. Prenez des produits qui rendent heureux avant le concert, car faire l’inverse risquerait de vous mener tout droit dans la Seine. Une musique parfaitement froide, d’un duo probablement dépressif et résigné qui, avant de se foutre en l’air, aimerait bien vous envoyer du son dans la face. Dieu que ça fait du bien ! Pour creuser le sujet, et non sa tombe : http://gonzai.com/69-le-village-des-condamnes/

« C’est comme si Depeche Mode avait mangé Jean-Michel Jarre » Vice

 SAMEDI 14 JUIN : The Emperor Machine / Chateau Marmont / Judah Warsky

THE EMPEROR MACHINE. Informe ou hybride, tout dépend de la famille d’oreilles à laquelle on appartient. The Emperor Machine porte bien son nom et fait claquer les sonorités électroniques au gré des genres, sans se préoccuper deux secondes des gens qui doivent s’amuser à les classer dans un style musical. Pour info, ils signent sur DC Recordings, un petit label, qui a notamment sorti Fat Boy Slim.

« Sexy et résolument moderne » ELLE

CHATEAU MARMONT. C’est ce que certains qualifient de « musique bonheur ». Un bon groove aux accents sophistiqués de french touch qui ne trompent personne. Alors on lève les bras, on danse, on sourit, c’est Château Marmont.

« Le groupe de l’été » Camping Magazine

JUDAH WARSKY. Complètement barré et bariolé, l’univers de Judah Warsky puise dans une cartographie de références hétérogènes, allant de Zombie Zombie à Kraftwerk, en passant par Jacques Brel (Bruxelles oblige). A fucking U.F.O.

« Une irrésistible invitation au voyage entre Bruxelles et Bombay » Marie-Claire Vacances

Festival Gonzaï // Les 13 et 14 juin // La Maroquinerie
http://festivalgonzai.com/

STAND LABEL & VINYLES (DÈS 17H00 LE SAMEDI) AVEC : Danger Records, Balades Sonores, Pan European, Almost Musique, Midnight Special Records & more to come…

1 Comment

  1. Bobkane

    28 mai 2014 at 20 h 04 min

    belle affiche ! bravo

Laisser un commentaire

A lire aussi