Connect
To Top

[EXCLU] Vie de château pour Aquaserge dans son nouveau clip

Que dire, si ce n'est que le clip de "Si loin, si proche" porte bien son nom, et que les images mises en scène au château de Mauvaisin donnent l'impression de revoir le "Barry Lyndon" de Kubrick avec une bande-son signée par un Cannonball adderley en pleine descente psyché ? Enregistrée live, toujours avec cette émotion sur le fil, clip surtout prétexte à faire en sorte que ton connard de voisin de bureau écoute autre chose que Taylor Swift. 

Quant au groupe, il sera bientôt en concert un peu partout dans le monde (et surtout en Europe, en fait), notamment au Liverpool Psych Fest le 22 septembre et de passage, comme les huissiers de justice, un peu partout en France. Le dernier album, « Laisse ça être », est toujours en vente sur l’Internet digital.

Les dates d’Aquaserge à la rentrée : 

21.09 > Londres (Birthdays)
22.09 > Liverpool (Psych Fest)
23.09 > Hamburg (Reeperbahn)
28/09 > Lyon (Bal des Fringants)
4.10 > en orchestre, Dijon (la vapeur, festival tribu)
6.10 > en orchestre, Paris (FGO)
7.10 > en orchestre, Quimper (Novo Max, Atlantique Jazz Festival)
26.10 > Namur (Belgique)
11.11 > Utrecht (le guess who)
14.11 > Riorges (les mardis du grand marais)

3 Comments

  1. jazzeux sans zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

    30 août 2017 at 15 h 39 min

    DEGAGEz

    • Pierre Sojdrug

      14 septembre 2017 at 15 h 29 min

      Écouté l’album en boucle cet été et à un niveau sonore anormalement ÉLEVÉ. Guess I’m Dumb après ça mais je m’en fous.

Laisser un commentaire

A lire aussi

  • Young Jeune c’est pas pour les Old Vieux

    Il y a des moments dans la vie où on se remet en question en se demandant comment on en est arrivé à écouter un...

    Thomas Hazera20 février 2018
  • Matos story : le Casiotone

    Vous l’avez peut être déjà croisé dans le grenier d’un oncle cool, dans une brocante ou posé vos mains...

    Victor Le Dauphin20 février 2018
  • Ca glisse comme Alice Lewis

    Difficile de trouver plus décevant que le titre de ce papier. Mais c’est que la pop sophistiquée d’Alice se...

    Bester18 février 2018