Connect
To Top

Come on people, Les Thugs sont (à moitié) de retour !

La rumeur grondait depuis quelque temps du côté d’Angers… La confirmation de cette information met désormais en ébullition toute la France du « rock alternatif », comme on disait dans les 90s : encadrés par la nouvelle génération, deux anciens membres du mythique groupe français reprennent du service avec un nouveau projet baptisé Lane.

La recette est simple et 100 % angevine. Vous prenez deux anciens membres des Thugs, Eric Sourice (guitare/chant) et son frère Pierre-Yves (basse), rangés des bagnoles depuis la liquidation du groupe en 1999. Vous y ajoutez le fils du second, Felix. Vous agrémentez le tout de deux autres frangins, Etienne et Camille Belin, membres du groupe Daria fondé en 2000. Et vous obtenez une sorte de « super-groupe » du rock indé angevin que toute la scène française attend de voir à l’œuvre, tant Les Thugs ont laissé une empreinte immense sur le rock hexagonale.

En attendant un 1e EP quatre titres annoncé pour le 8 juin sur le label Nineteen Something (co-géré par Eric Sourice), un premier morceau balancé sur Youtube laisse entrevoir la possibilité d’une glorieuse résurrection.

Fondé en 1983, Les Thugs fut l’un des rares groupes gaulois à connaître un destin international et à jouir de la reconnaissance de ses paires anglo-saxons. Invités d’une Peel Session sur BBC One dès la fin des années 80, distribués aux USA, puis produits directement par Sub Pop en 1996 pour l’album « Strike », les frenchies furent adoubés par toute la scène « grunge » américaine de l’époque, et accrochèrent à leur tableau de chasse une série de premières parties plus prestigieuses les unes que les autres : Therapy?, Girls against Boys, Nirvana, The Breeders… En dehors d’une courte reformation en 2008 pour les 20 ans du label Sub Pop, avec un concert à Seattle et quelques-uns, tous les membres des Thugs avaient depuis tourné la page, embrassant chacun des carrières diverses (cantonnier en Bretagne, régisseur de spectacle, patron d’un magasin de jouet…). Mais deux d’entre eux ont visiblement choisi de réécrire un chapitre.

La suite de l’histoire, c’est par là. 

6 Comments

  1. cannibales médiocres

    29 mars 2018 at 16 h 42 min

    en esperant qu’ils ne jouent pas comme les olivensteins reformation

  2. surané

    29 mars 2018 at 18 h 05 min

  3. FabE

    29 mars 2018 at 18 h 57 min

    En 2004, une partie des Thugs (les frères Sourice) était présente au sein de Jive Puzzle. Ça a donné le magnifique album « Where is love? ».

  4. fish d

    30 mars 2018 at 9 h 18 min

    c’est le jr friday-gras ou j.c. satanus vient vous laver les godiyos!

  5. mag & son pognon

    30 mars 2018 at 16 h 12 min

    chére magicrpm, oula çà commence comme chez l’autre niqu » , Felt, mark E smith & quarante groupes français pourris (ça [email protected] faire?) & le coup de cœur non pas queue! il faudrait sortir, & vivre plus intelligemment , avez-vous interroger INSECURE MEN ; 1 ex de fat white family, je me fait chier a essayer de trouver quelque chose de bien c’est très rare, je ne lis pas nme, the wire, gonzaï, & tout les autres pamphlets, je teste dans la rue, dancez, vous êtes assurément filmes. Vous avez de la chance de n’avoir point @ subir l’autre clown, sans reaction, (il/elle va se reconnaître)

  6. en kloke!

    1 avril 2018 at 17 h 43 min

    Rouffe trade rouvrira le jr du disquaire D, et restera ouvert @ Paris pour de bon.

Laisser un commentaire

A lire aussi