Connect
To Top

C’est comme ça : Château Sonic est le seul bon festival de Haute-Savoie

Et si vous n’êtes pas d’accord, rendez-vous à Rock’n’Poche, il y a Matmatah qui joue.

Allons droit au but, la Haute-Savoie n’est pas réputée pour sa scène musicale. On y vient pour skier, manger de la fondue et faire des randonnées (pour résumer). Mais ça, c’était avant la fonte des neiges et l’arrivée de jeunes motivés pour faire bouger les lignes. Des labels du coin s’activent (AB Records), des projets se sont montés (SMUTT, Swan Morgan, etc.) et depuis trois ans, un festival indé assume ses choix artistiques : Château Sonic.

Entre pop lo-fi et électro, la programmation de cette année est cohérente et fidèle à leurs idées de départ, celle de faire un micro-festival bon enfant et intrépide. Deux scènes, des ateliers, des projections, mais surtout, des artistes qu’on ne voient que très rarement dans le coin : TH da Freak, En attendant Ana et Holy Wave pour les plus connus, le psyché de Billy Bahama, l’afro house hybride de Bamako Yendé ou encore la hip-hop new-wave de Blu Samu pour les nouvelles têtes. Leur envie de proposer un évènement « différent » des standards traditionnels (encore une fois, allez faire un tour ici) est trop grande pour qu’il ne déroge à leur ligne de conduite. Et puis merde, c’est dans un château. Plutôt classe, non ?

Le festival Château Sonic se déroulera du 17 au 19 août au Château d’Avully, situé grosso modo à 25 minutes de Thonon-Les-Bains et à 1 heure d’Annecy. Plus d’infos par ici.

Laisser un commentaire

A lire aussi