Connect
To Top

Beatles sous acides + hard metal = Puppy

Puppy est un condensé de gros riffs, de mélodies rock classiques et d’une bonne touche de hard metal bien crasseux, le tout remixé à la sauce moderne. Voilà ce que ça donne de grandir en écoutant Metallica et Pavement en boucle.

Les débuts de Puppy posent les jalons. Pour la vidéo de leur premier single Forever, les images sont celles de Heavy Metal Parking Lot, un documentaire sur les fans d’heavy metal, filmé quelques heures avant un concert de Judas Priest sur un parking, là où les fans s’enquillent des canettes pour se chauffer.

Le choix de ce documentaire n’est pas anodin : Puppy se revendique être à la frontière entre le rock des années 90’s (Dinosaur Jr, Pavement) et le heavy metal des années 70’s. Un savant mélange qui donne un style singulier à la formation londonienne. Leur premier EP éponyme est le genre d’album qui vous donne envie de plaquer ce que vous êtes en train de faire et d’acheter un pack de six durant la pause-déjeuner. Avant l’été et le retour des groupes « qui vont ensoleiller votre journée avec une pop sirupeuse et tropicale », Puppy apporte un vrai vent de fraîcheur. Le titre The Great Beyond, qui ressemble étrangement à A Day In A Life des Beatles, est un bon indicateur du style Puppy : une touche metal au sein même de mélodie rock, voire pop.

En 2016, un deuxième EP voit le jour, avec une idée en tête : faire un album plus cohérent, et où la frontière entre le metal et le rock indé serait moins évidente. « Vol.II » garde des mélodies très pop doté des riffs monstrueux. Mais il est plus nonchalant, un poil plus mou à certains moments. On ne peut pas reprocher à Puppy d’expérimenter et d’essayer de trouver leur place dans le monde du metal déjà bien saturé en groupes cultes. Les Anglais tâtonnent encore mais sont sur la bonne voie. En atteste leur signature avec le label Spinefarm. Moral de l’histoire : ne jamais sous-estimer des personnes rassemblées pour leur amour mutuel de musique, de coupes de cheveux discutables et de bières bons marchés. Jamais.

Puppy Vol.II est prévu cet été chez Spinefarm Records.
Site officiel

 

2 Comments

  1. tita

    22 mai 2017 at 10 h 54 min

    putain leurs fringues! tout c ‘groupes’ vont ou les acheter, sur les brocs?

  2. Tolkien Style

    22 mai 2017 at 11 h 04 min

    Pour le chanteur de petite taille à gros manche!

Laisser un commentaire

A lire aussi