Connect
To Top

10 preuves que St Vincent est devenue un putain de robot sans émotions

La semaine dernière est sorti « Masseduction », dernier album de St Vincent où l’américaine devient officiellement la première musicienne de l’histoire à être pilotée par une intelligence artificielle. La preuve en dix photos.

Si vous avez comme nous suivi la carrière d’Annie Clark, vous aussi vous aurez peut-être remarqué à quel point la musicienne a muté depuis ses débuts. Entre l’innocent « Actor » (2009) et le très clinique « Masseduction », presque dix ans sont passés et avec eux l’impression que St Vincent s’est fait greffer une carte mère à la place du cœur. Plutôt que de tomber dans l’analyse sociologico-musicale de bas étage, nous avons donc décidé de passer cette carrière au banc d’essai, comme un vulgaire smartphone.

Période « Actor », en 2009. Si Annie respire encore comme un être humain, on sent déjà poindre l’envie de transhumanisme dans les effets Photoshop dignes d’une pub pour L’Oreal.

Ca commence à partir en sucette dès la sortie de « St Vincent » (2014), un disque qui aurait pu être sponsorisé par Elon Musk et où la musicienne décide de concurrencer Scarlett Johansson pour le titre de droïde de l’année.

2015

Annie Clark, circa 2015, à l’époque où elle était encore humaine. Certains affirment que c’est la dernière fois qu’ils l’ont vu respirer.

st-vincent-modzik

Soudain c’est le drame : Annie se fait greffer un port USB au niveau des narines et décide d’abandonner son humanité au profit de chansons dénuées de toutes émotions. Physiquement, ça commence à se voir un peu aussi.

St Vincent à la recherche de piles LR6 pour recharger ses batteries. A noter que grâce à un incroyable moteur Tesla, la St Vincent peut tenir jusqu'à 48H sans charge !

En plein shopping, St Vincent à la recherche de piles LR6. A noter que grâce à un incroyable moteur Tesla, la St Vincent peut tenir jusqu’à 48H sans charge !

La musicienne la moins émotive des Etats-Unis, chez elle

La musicienne la moins émotive des Etats-Unis, chez elle et en toute décontraction, en train de lire une revue sur les flashcodes.

Avec son nouveau mec. Même plus besoin de corps, St Vincent est définitivement devenue "meta".

Avec son nouveau mec. Même plus besoin de corps, St Vincent est définitivement devenue « meta ».

En pleine promo de son nouvel album "Masseduction", qui délaisse le côté Tori Amos pour bousculer mémé Madonna sur le terrain du Mainstream. La photo est extraite d'une conférence de presse à destination de l'ensemble des objets connectés de la planète terre pour les inciter à se rebeller contre leurs propriétaires.

En pleine promo de son nouvel album « Masseduction », qui délaisse le côté Tori Amos pour bousculer mémé Madonna sur le terrain du Mainstream. La photo est extraite d’une conférence de presse à destination de l’ensemble des objets connectés de la planète terre pour les inciter à se rebeller contre leurs propriétaires.

Le plus beau sourire d'Annie Clark. Ce qui en dit beaucoup sur sa capacité à étrangler des chatons.

Le plus beau sourire d’Annie Clark. Ce qui en dit beaucoup sur sa capacité à étrangler des chatons.

La pochette du dernier né, "Masseduction". Cette fois, St Vincent n'en a carrément plus rien à branler : elle apparait de dos, déchargée. Une manière de faire un gros doigt à l'humanité ?

La pochette du dernier né, « Masseduction ». Cette fois, St Vincent n’en a carrément plus rien à branler : elle apparait de dos, déchargée. Une manière de faire un gros doigt à l’humanité ?

Message à l’attention des aspirateurs intelligents et autres algorithmes supérieurs, le dernier album de St Vincent vient de sortir et il s’écoute comme une suite binaire de 0 et de 1 juste en dessous. Vous pouvez aussi relire notre formidable interview robotique datant de 2014. 

8 Comments

  1. rock'n'roll circus maximus

    23 octobre 2017 at 13 h 24 min

    J’lai croisé @ Pinder, c pas brilliant, elle passe La derniere.

  2. Lucho

    23 octobre 2017 at 16 h 47 min

    arrêtez de piétiner la couv’ du dernier Magic, c’est pas gentil

    • Bester

      23 octobre 2017 at 22 h 31 min

      Ah merde j’y avais même pas pensé.

  3. sissi kon vous le dit

    24 octobre 2017 at 14 h 23 min

    gonzaï/Magic mags @ Emojis

  4. V.R.P.

    24 octobre 2017 at 16 h 38 min

    toutes C Compils jazzeuses superfly repressed made in japan style w/ Obi n’ont aucun sens particulier,

  5. B O U S E DE L A

    25 octobre 2017 at 16 h 26 min

    10 personnes aiment çà, 9 consultent, 2 vont l’acheter, 4 telechargement Légal……..

  6. amajovi jovi

    26 octobre 2017 at 16 h 36 min

    d’am’s de retour, y’a du beurre au coin de la table

  7. fabiengumball

    20 novembre 2017 at 16 h 58 min

    ST vincent c’est 90 pour cent de marketing pour cinq pour cent de musique ,j’ai questionne autour de moi mon cercle intime et plus large et personne n’ecoute cette anorexic beauty ,que luc broussy et son ex clique de bâtard de pigiste indie pop a la petite semaine arrête de se tripotée la nouille , Le positionnement de Magic est de plus en plus grand public ,je leur donne 6 mois et ils sont morts définitivement , ont besoin d’un magazine qui fédère toute les petites niches et qui est ouvert à 360 degres musicalement et pas d’un énième inrocks bis

A lire aussi